Foto: Thomas Senf/Mammut

L’athlète du Mammut Pro Team Dani Arnold ouvre la nouvelle voie d’escalade sur glace „Power Shrimps“ au Canada


Pari réussi, après deux tentatives infructueuses : l’alpiniste de l’extrême et athlète du Mammut Pro Team Dani Arnold a ouvert en février 2018 une nouvelle voie d’escalade sur glace au sein des célèbres chutes de Helmcken, dans la province de la Colombie-Britannique, au Canada. Dani a nommé la voie „Power Shrimps“, car les stalactites de cette grotte sont entortillées, hérissées d’aiguilles et présentent une courbure rappelant celle de la crevette. Cet exploit est certainement le plus beau cadeau pour ses 34 ans, qu’il fête aujourd’hui.

 

Pour escalader cette voie, Dani a d’abord dû se frayer un chemin à travers la glace à l’aide d’une pioche, avant de pitonner les crochets avec une machine à forer afin de pouvoir installer les points d’assurage dans la roche. Suite à cela, il n’y avait „plus qu’à“ escalader sans harnais, ce qui s’est avéré plus difficile que prévu. „Contrairement à d’habitude, j’étais légèrement tendu pendant toute la durée de l’escalade. Je ne savais jamais si mon piolet était bien planté dans la stalactite et ne la transperçait pas. Car c’était plus de la neige dure que de la glace“, déclare Dani à propos de son incroyable ascension. „Je sentais aussi que mon énergie faiblissait. Après environ 40 mètres seulement, j’ai atteint le passage clé dans la première longueur : un toit horizontal.“

C’est déjà la troisième fois que Dani Arnold se rend aux chutes de Helmcken. La première fois, les conditions climatiques et les conditions de glace étaient tellement mauvaises qu’il est rentré bredouille et a dû renoncer à explorer de nouveaux endroits. L’année suivante, il a voulu répéter la voie de Will Gadd, en vain. Après trois jours de recherche avec un détecteur de métaux, les pitons restaient introuvables. Pour cette troisième année, les conditions étaient optimales, et il avait la ferme intention d’ouvrir une nouvelle route. „Malgré les revers et les situations douloureuses, cet endroit m’a tant fasciné que j’ai toujours voulu y revenir. Parfois, la persévérance a du bon“, explique Dani à propos de son exploit.

Les chutes de Helmcken se trouvent dans le parc provincial de Wells Gray, à pas moins de 500 km de Vancouver, dans la province canadienne de la Colombie-Britannique. Avec ses 141 mètres de hauteur, cette cascade est la quatrième plus haute chute du Canada. En hiver, elle fait le bonheur des spécialistes d’escalade sur glace. Ayant givré avec le froid glacial, les gouttelettes donnent naissance à d’immenses parois de glace et à des grottes de glace. Alors que d’autres cascades gèlent intégralement, l’eau coule encore dans les chutes de Helmcken, même au plus froid de l’hiver. C’est ainsi que les stalactites se forment à partir des embruns de la cascade, et non pas suite au gel de l’eau comme c’est le cas pour la plupart des cascades de glace. La glace est toutefois tellement cassante que les stalactites se décrochent en permanence et les points d’assurage doivent être fixés sous la glace, au niveau de la roche.

Le Suisse Dani Arnold est un alpiniste de l’extrême de renommée internationale et un spécialiste de l’escalade sur glace. Ses records de vitesse sur les faces nord de l’Eiger et du Cervin l’ont fait connaître au niveau mondial. Fin 2017, il a gravi la Beta Block Super à Kandersteg, en Suisse, et est venu à bout de cette escalade en solo intégral en seulement 1 h 03.

Empfohlene Beiträge